N'HÉSITEZ PAS À NOUS JOINDRE PAR COURRIEL OU PAR TÉLÉPHONE :

Tél : 450 699-3874

info@jacqueslazure.com

© 2018 par Jacques Lazure. Créé avec Wix.com / par artlequin.com

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT NOUS JOINDRE VIA LE FORMULAIRE CI-DESSOUS : 

LIVRES LITTÉRATURE GÉNÉRALE

En littérature générale, Jacques Lazure a publié deux recueils de nouvelles, deux romans et un roman d’épouvante, Vargöld, Le temps des loups.  La littérature de Jacques Lazure traite souvent de la mort, de la maladie et de la mémoire.

Vargöld
Le temps des loups

VLB éditeur, 2008

ISBN-978-2-89649-033-2

Décembre 1828. Dans la forêt de la Haute-Gatineau, un crime d'une barbarie sans nom a été commis. Les bûcherons, épouvantés par ce meurtre, d'apparence surnaturelle, réclament la présence d'un prêtre. C'est le jeune abbé Antoine Verreau, exorciste reconnu, qui est mandaté pour aller mener l'enquête et tenter de calmer les travailleurs. Sur place, l'abbé constate que la tension est grande parmi les bûcherons : entre la superstition des uns, la haine des autres, la crainte du Malin et le mépris de l'autorité religieuse, Antoine Verreau comprend vite qu'il ne lui suffira pas de bénir la forêt pour apaiser les esprits terrifiés. Peu à peu, des questions surgissent : quelqu'un a-t-il intérêt à camoufler ce crime en le faisant passer pour l'oeuvre du Diable? Ces rumeurs de loups-garous, de fantômes, de magie noire visent-elles à brouiller les pistes? Au lieu de s'éclaircir, le mystère s'épaissit au fur et à mesure que d'autres meurtres inexplicables s'ajoutent  au premier.
Puisant à la source de plusieurs légendes québécoises, Jacques Lazure s'inscrit, avec Vargöld, dans la lignée des grands conteurs du XIXe siècle. À la fois roman policier, roman fantastique et roman d'épouvante, Vargöld se lit comme un thriller, interrogeant nos peurs les plus enfouies, nos croyances les plus profondes. Même après la dernière page, quand viendra «le temps des loups», le lecteur ne sortira pas indemne de sa plongée éprouvante dans ce roman haletant, mené de main de maître.

Objets de guérison

VLB éditeur, 2007

ISBN-978-2-89005-968-9

«Je sais encore remuer les cendres de l'existence, y deviner le feu qui dévore sa part d'obscurité. Mais pour combien de temps? Combien de temps?»


Peut-on guérir de la mort? Dans ces nouvelles qui se font écho, s'emboîtent et se complètent, les objets nous questionnent plus qu'ils ne nous répondent : une sacoche perdue dans le désert, une bague au doigt d'une femme désespérée, une bonbonnière remplie d'abeilles... Des personnages obsédés par la douleur et la folie étalent devant nous leur détresse. Et l'étrange surgit au détour d'une phrase, qui étonne et donne à réfléchir.


Jacques Lazure a ciselé chaque nouvelle avec la minutie d'un chirurgien maniant le scalpel dans la chair à guérir. Son approche humaniste est servie par une écriture fine, intelligente et dense qui sait émouvoir et traduire la complexité de la nature humaine.
 

Les oiseaux déguisés

VLB éditeur, 2003

ISBN-2-89005-855-7

Un homme amnésique erre dans Lisbonne et est ramené chez lui, au Québec.


Qui est Bernard Carel? Quels sont ces fantômes qui le hantent? Sa nièce Julie, soupçonnant en lui un grand auteur ignoré, veut connaître son passé pour mieux le comprendre.
Mathieu, un employé de la Grande Maison où Bernard est interné, l'aide dans sa recherche. Suivant les traces d'un groupe rock des années soixante en Angleterre, d'une chanteuse de fado au Portugal et de l'énigmatique Christina, Julie et Mathieu devinent, derrière les amours tragiques de l'homme sans mémoire, les ombres qui le tourmentent.


Bernard pourra-t-il enfin se réconcilier avec elles?
Jacques Lazure signe avec Les oiseaux déguisés, un roman sur le courage d'aimer, sur le besoin de s'inventer par les mots et la musique et sur la recherche incessante de sa propre vérité.

 

Le jardin froissé

Éditions de l’Hexagone, 2000

ISBN-2-89006-641-X

 

Une femme meurt. Cette femme est la sienne, celle qui habite son univers, celle qui constitue sa vie même. Comment réinventer le monde quand celui-ci s'est écroulé?
Du sable envahit le salon. Chaque grain est pour ainsi dire un éclat de vie qui glisse sur la peau jusqu'à la taillader.


Le Jardin froissé de Jacques Lazure aborde un sujet délicat, celui d'un homme aux prises avec l'absence comme seule compagne véritable. Cet homme cherche, dans ces conditions difficiles de l'existence, à retrouver l'autre qui lui fait défaut. Il se questionne sur ce vide jusqu'à comprendre enfin et assumer la lâcheté d'une vie qui s'est construite en tenant l'autre pour acquis.
 

La valise rouge

Québec-Amérique, 1987

ISBN-2-89037-368-1

Dans ces treize nouvelles ici réunies - nouvelles qui s'emboîtent comme des poupées gigognes - on fait la connaissance de gens qui sortent décidément de l'ordinaire mais qui nous sont présentés avec la pudeur du dire qu'exige leur inquiétante étrangeté.


Treize histoires où se côtoient la folie, la peur, la violence, l'amour. Superstitieux ou pas, faut-il s'étonner d'y voir se profiler la mort derrière ce chiffre fatidique? Tantôt, c'est la danse macabre de deux amoureux sur un toit, tantôt le trouble d'une homme devant l'indécence du spectacle de l'agonie.


C'est la découverte d'une étrange expérience où la faim s'associe à la fin. C'est l'étouffement d'une jeunesse condamnée, marquée par le désir fulgurant de laisser une trace. C'est un voyage intérieur quelque part en soi et ailleurs, dans les prisons du Chili. Partout, sur une planète aux étranges statues ou dans un hôpital pour malades chroniques, les mêmes interrogations devant l'inconnu. Partout, dans le désert où l'on traîne un cadavre, ou sur la mer où l'on cherche une bouteille, le même espoir, le même rêve. Partout, la lucidité s'accroche à la folie, l'amour valse avec la mort, la violence dévoile la tendresse.
Chaque nouvelle de Jacques Lazure, est une valise à double fond dans laquelle on cache ses angoisses.